Apparement ce n’était pas moi…

Comment j’ai repris le dessus sur mon chat !

Un sujet poilu aujourd’hui dans ce post car nous allons parler d’Archibald ! Mon chat d’amour que j’aime plus que tout, que je bisouille autant que je le peux, qui bave de plaisir… Et qui ces 6 derniers mois (si ce n’est pas plus) nous a fait vivre un enfer.

Je vous ai déjà raconté notre histoire avec Archibald dans cet article et depuis on peut dire que sa vie de petit félin a été mouvementé. Tout d’abord cela maintenant fait 2 ans qu’il me partage avec JB mais pas seulement. Car il y aussi PonPon dans l’équation, le chat noir & blanc de mon chéri, âgé de 4 ans (vu sur Instagram ici ou encore là). De nature solitaire Archi est passé d’un mini appart de 25m2 avec sa maîtresse adorée à un 55m2 comprenant 2 êtres vivants de plus. Les chats sont-ils jaloux et possessif ? D’après Marion, comportementalisme et auteur du blog Absolument Chats, non. Et pourtant j’en étais persuadée tant son comportement était insupportable. À partir de 17h, nous avions le droit a un concert de miaulements (Géraldine pourrait vous le chanter à merveille!) et à d’incessants aller-retours dans la cuisine dès que nous faisions le moindre geste. « Euh non désolé Archi, je ne vais pas par-là ».

Parce qu’il est vrai que depuis leur cohabitation avec PonPon, Archibald ne pense qu’à manger. Le plus vite possible et si il se débrouille bien il fait en sorte de finir les 2 gamelles. Lui qui avait une gamelle de croquettes en libre service qu’il venait réduire tout au long de la journée lorsque nous étions que tous les 2 s’est mis a gober son contenu d’une seule traite. Ne voulait-il rien laisser à Poncho ? Avait-il peur de manquer par la suite si il en laissait à disposition ? Je ne savais pas quoi penser de son comportement et compte tenu de son surpoids j’ai commencé à flipper. Le vétérinaire m’avait dit qu’il ne devait surtout pas grossir et dépasser la barre des 7kg !

Alors à votre avis qu’est-ce que j’ai fait ?

Je l’ai rationné. Le matin une portion de croquettes chacun et le soir de la pâtée. Et dès que je le voyais chasser Poncho et lui finir sa gamelle, je le grondais et redonnais la gamelle à son propriétaire. Pendant des mois j’ai été à l’affût, pensant que Archi se goinffraint et que PonPon se faisait martyriser. Que mon chat était un tyran, et Poncho une victime.

Le soir venu, une fois tout le monde couché, son petit caractère rebelle faisait encore des siennes. Et une fois de plus, sous ma couette, je guettais les moindres petits coups bas du gros matou.

 

La DO TO LIST du soir d’Archibald

23 h 30 : Gratter la litière. Sans faire mes besoins car j’y suis déjà allé une heure avant.
23 h 50 : Mia mia-ou mia mia-ouuuuu ! Reprise du concert de l’après-midi version clubbing
00 h 00 : Gratter le miroir en pied dans la chambre. Je peux pas me mater mais me bruit est insupportable.
01 h 00 : Faire ses griffes sur le tapis au pied du lit. Il est nouveau, faut bien que j’y appose ma patte.
02 h 00 : Marcher ou courir en mode poids lourd. Je peux être furtif comme le Vif d’Or mais la journée seulement.
04 h 00 : Aller réveiller Poncho et lui piquer sa place. C’est moi le plus vieux, à moi les meilleurs spots !
06 h 00 : Sauter sur le lit et donner des coups de pattes à ma maîtresse. Et lui rappeler où est la cuisine.
06 h 10 : J’ai eu mes croquettes. Oh yeah !
08 h 30 : Les humains sont debout. Je vais aller me coucher.

Je vous laisse sourire face à ce programme mené à bien pendant des mois. Pendant quelques semaines je lui ai même donner une ration de croquettes avant qu’on aille se coucher. Mon véto m’avait dit que ça pouvait l’aider à s’endormir avec la digestion. Cela a fonctionné les 1ères semaines (jours?), ensuite rebelote. Comme si il lui en fallait toujours plus.

Le moral dans les chaussettes

À force de mal dormir nous étions devenus irritables. Surtout JB. Je pensais qu’il me le reprochait, comme si c’était de ma faute. Je me suis mise à culpabiliser car c’était mon chat après tout, si mignon auparavant, et que j’étais impuissante face à ses caprices. Inconsciemment j’ai commencé à dormir sur une oreille, guettant le moindre geste et bruits qui émanait d’Archi. Je pouvais me lever 3 à 4 fois dans la nuit et le lendemain j’attendais que les réflexions tombent. Au fond je sais que ce n’était pas contre moi ni même Archi, que c’est la fatigue qui parlait mais cela n’a pas empêchait disputes et pleurs, les nerfs étant à vifs.

Il fallait que je fasse quelque chose. Et la première chose qui m’est venue à l’esprit après avoir maintes et maintes fois parcouru internet à la recherches de solutions vaines, c’était de consulter une comportementaliste. Mais pour avoir les idées claires j’avais déjà grand besoin de dormir ! Mon papa nous a sauvé la vie quelques semaines en prenant Archibald avec lui. J’avais un peu le sentiment d’avoir abandonné mon chat mais MON DIEU DORMIR ÇA FAIT DU BIEN !

À son retour parmi nous j’avais fait mes recherches et contacté via Instagram une professionnelle qui m’a conseillé de lire d’abord les articles de son blog dédié aux félins. J’ai trouvé ça chouette qu’elle me laisse tester ses conseils dans un premier lieu : elle n’en avait pas après mon argent au moins ! Jeune femme dynamique et amoureuse des félins, Marion Ruffié anime une chaîne Youtube et est aussi auteur du livre Mon Cahier, mon chat et moi. J’ai tout suite accroché car elle m’a semblait accessible, simple et surtout c’est une maman de 3 chats !

Bref, j’ai parcourus et lus plusieurs articles dans lesquels je nous reconnaissais avec Archi tel que « Faut-il punir son chat?« , « Bien nourrir son chat« , « Vivre avec plusieurs chats » ou encore « 4 règles à suivre pour améliorer la cohabitation entre vos chats« . J’ai grappillé les infos et astuces dans chacun des articles et j’essaye de les appliquer le mieux possible.

Mon plan d’actions

Cela fait 2 semaines environ que nous sommes sur un petit nuage à l’appart. Et oui, vous l’avez compris, NOUS DORMONS presque 8 heures d’affilé sans être réveillé. Voici ce que j’ai changé dans mes habitudes et mis en place sur mes lectures :

  • Un arbre à chat est en construction chez mon papa. Il sera home-made, en bois et haut avec je l’espère 3 petites places pour dormir perchés.
    Avant : JB en avait un dans son ancien appartement mais je trouvais ça tellement moche que c’était hors de question de le conserver. Archibald n’a jamais eu et étais très content sans, je ne voyais donc pas le problème.
  • Je ne crie plus dès qu’ils font une bêtise telle que grimper sur la commode ou la cheminée. Élever la voix les stress et nous rentrons alors dans un cercle vicieux.
  • Je ne cherche plus à les séparer à la moindre petite bagarre et je les laisse gérer et calmer la situation seuls. Chacun a besoin de s’exprimer et de s’affirmer.
  • J’ai installé plusieurs spots de restauration et je veille à ce qu’il y ait toujours des croquettes. Nos 2 chats peuvent se restaurer et boire dans la cuisine, dans l’entrée et dans le salon. Cela permet de varier les plaisirs et surtout de ne pas se croiser si ils le désirent. De plus un chat a besoin de faire 10 à 16 minis repas dans la journée. Leur estomac étant tout petit et fragile ils ont besoin de se nourrir tout au long de la journée. J’ai investi aussi dans 2 gamelles, une ludique et l’autre façon distributeur de croquettes.
    Avant : Leurs gamelles respectives étaient dans la cuisine, côte à côte et les repas étaient à heures précises. Comme je fractionnais les repas je les incitais à manger une grosse quantité dans un temps définis. Résultat Archibald se gavait et était stressé : son instinct lui disait de manger le plus possible pour prévenir d’une éventuelle pénurie. Et il réclamait à longueur de journée.
  • Des instants câlins quotidiens. Cela peut sembler évident pourtant mais la routine s’installant je me suis rendue compte que je prenais moins de temps pour faire des papouilles à Archibald. La fatigue, le travail, l’appartement à tenir, le chéri et hop, il suffit de peu pour se laisser déborder… Mais mon gros chat étant très demandeur et pot de colle, je fais désormais en sorte de prendre du temps (beaucoup de temps) chaque jour pour lui, comme lorsque nous étions que tout les 2.

En conclusion, on ne peut pas dire que j’ai bouleversé mon quotidien ni transformé mon appartement pour eux, mais j’ai pris le temps de mieux les comprendre. Et si ils sont heureux et sereins, je le suis aussi ! Je vous conseille vivement d’aller faire un tour sur Absolument Chats, que vos chats soient exemplaires ou non c’est toujours intéressants d’en apprendre d’avantage sur eux. Cette découverte m’a changé la vie et j’avais hâte de la partager ici. Bon par contre je dois vous avouer qu’il me reste un point sur lequel travailler… le grattage de miroir à 4 heures du matin. Work in progress et affaire à suivre !

Des bisous de Ponpon & Archi

2 Comments

  • Posted 04/09/2018 15 h 27 min
    by Tonton Lappoms

    #TeampPonpon (même si j’adore aussi Archi )

    • Posted 04/09/2018 16 h 19 min
      by Julia

      Quel affront !
      PonPon est loin d’être un ange, même si il fait toujours l’étonné 😛

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.