Bali : carnet de voyage

CANGGU : JOUR 1 & 2

Nous arrivons à Bali de nuit. Après un vol de 12h avec 1h de retard qui nous a fait plus ou moins courir à Singapour pour choper notre 2e avion. 2h encore de vol puis 1h de taxi, nous voilà à Ngeluwungan Boutique Villa, notre hôtel à Canggu (prononcer Chan-gou). Légèrement excentré de toute l’agitation de ce district très branchouille, notre hôtel était un bon compromis. Au calme et à 20 minutes en scooter du «centre ». 

Pssst bénéficiez de 10% sur Booking en vous inscrivant via ce lien.

Canggu

Nous avions lu que Kuta et Seminyak étaient à éviter car très touristiques et bruyants et que Canggu était plus considéré comme un spot tendance mais mignon. Nous passons seulement 2 nuits ici et heureusement ! Beaucoup de restaurants et shops très mignons certes, mais en rien « local ». Je me crois limite à L.A. Tables en bois vieilli, chaises en rotin, touche de marbre… euh j’ai quitté Paris pour 2 semaines, je veux du dépaysement ! Alors les décors façon Big Mama Groupe, oui j’adore je l’avoue, mais pas à Bali. Ici je veux manger dans des feuilles de bananier, ne rien comprendre au menu et commander mon plat au hasard. 

voyage_bali_08
voyage_bali_30
voyage_bali_35
voyage_bali_37

Dans un précédent article sur Bali je vous présente toutefois 2 lieux, sur la plage, qui sont gigantesques et magnifiques : La Brisa et La Laguna. Après tout si vous décidez de faire un stop dans les parages, voici 2 adresses à ne pas louper, surtout pour admirer le couché du soleil.

GILI MENO : JOUR 3, 4 & 5 

Après notre passage éclair sur Canggu nous voilà parti en direction des îles Gili et plus précisément Gili Meno. La petite archipel au large de Lombok compte 3 îles : Gili Trawangan, Gili Meno et Gili Air. Chacune ayant sa particularité, à vous de choisir celle qui vous ressemble ! Gili Trawangan est festive, tandis que l’on dit que Gili Air est familiale. Pour nous ça sera Gili Meno, la « désertique » (ou presque).

Gili Meno
Gili Meno

Gili Meno est la plus petite des 3, en deux heures il est possible d’en faire le tour ! Ici, pas grand chose à faire, alors nous profitons de ces 3 jours pour nous détendre. La traversée ne se fait pas sans mal (c’est un peu une tradition là-bas apparement, soyez prudent !) et je passe la 1ère après-midi dans les vap’, plus que nauséeuse après la conduite intrépide de notre chauffard / eur additionnée à un mal de mer en règle, mon Mercalm n’ayant pas eu l’effet escompté.

Ma petite mésaventure est vite oubliée le lendemain. Et je ne vais pas me plaindre : ici il fait beau et il fait chaud. Très chaud. J’adore ça mais pour pouvoir supporter les 32 degrés-qui-piquent-la-peau le mieux est de s’immerger dans l’eau et de siroter des lemon juice, ma nouvelle passion. Si vous prévoyez vous aussi de faire un tour sur ces petites îles, notez bien que l’on trouve beaucoup de coraux échoués sur la plage et de petits rochers dans l’eau.  Pour ma part, je me note pour mes prochaines vacances d’investir dans une paire de méduses. Je suis une chochotte et je flippe de ne pas voir où je pose mes pieds lorsque je me baigne. Une fois que l’on a goûté à la mer des Caraïbes difficile de ne pas préférer poser ses pieds dans le sable fin et nager dans une eau plus transparente qu’une piscine non ?

voyage_bali_14
voyage_bali_52
voyage_bali_02
voyage_bali_12

Mais rassurez-vous ici il existe quelques plages pépites à base de sable blanc et eau turquoise et nous trouvons notre bonheur facilement pour pouvoir profiter du soleil et de la chaleur sans s’ouvrir la plante des pieds. Rendez-vous en face du restaurant Kontiki et louez un transat au petit bar d’a côté pour 50k roupies (environ 3€). C’est bon, vous pouvez kiffer !

Petit paradis loin de l’agitation, ici c’est aussi l’idéal pour les amateurs de plongé ou de snorkeling. Il paraît que l’on peut voir beaucoup de tortues et des sculptures marines sont même une des attractions de l’île. Mais je vous l’ai dit moi je suis une petite nature et j’ai « un peu » peur de l’eau. Cependant des tortues j’en ai vu !  Pas très loin du restaurant Kontiki justement existe un centre de soin : 6 bassins remplis de bébés tortues. Nous sommes restés de très longues minutes devant. Je les trouve tellement jolies et majestueuses ! 

Les jours ici passent et se ressemblent. On se baigne, on boit des jus et on savoure la nourriture locale. La nuit tombe très tôt. À 18h le soleil se couche, nous vivons alors un peu en décalé et nous nous couchons nous aussi assez tôt. Mais avant cela, petit plaisir des yeux, aller admirer le coucher de soleil sur la plage. Et nous avons trouver le spot parfait pour cela ! De la musique acoustique, des petits places surélevées sur des structures en bambou, une Bintang à la main, des arbres en fleurs… Le Diana Bar a tout compris et je vous conseille de venir tôt pour réserver une jolie place. Sinon ça sera autour d’une table les pieds dans le sable. Bon ok, il y a pire !

Gili Meno
Gili Meno

UBUD : JOUR 6, 7, 8, 9, 10, 11 &12

Partir et revenir. Car en vacances nous avons la bougeotte avec JB et rester 2 semaines au même endroit cela ne nous fait pas forcément vibrer. Nous voulons découvrir les environs. Alors après Canggu et Gili direction Ubud pour la fin du séjour. Soit une semaine au cœur de l’île, dans cette petite ville que l’on ne présente plus. Parce que oui, c’est derniers temps j’ai l’impression que tous le monde a été à Ubud (d’après mon fil Instagram en tout cas !). Je me sens très originale tout d’un coup. Mais je pense qu’il y a milles façons de vivre Ubud, selon ce que vous aimez faire, voir, vivre et aussi selon votre budget. Exit les énormes hôtels ou complexes pour nous et surtout le côté bling ! 

Ubud

JB nous a dégoté un petit paradis : Virgin Villa Ubud. Mon coup de cœur des vacances. Située à côté de… rien mais à 20 minutes en scooter du centre-ville c’est donc presque au cœur de la jungle et des rizières que nous passons nos premières nuits. Des bungalows qui donnent directement sur la piscine ou des villas privées avec piscine, faites votre choix ! Pour nous ça sera la 2e option, notre petit kiff des vacances. Environ 100€ la nuit pour une petite villa c’est une fantaisie que nous pouvons nous permettre sans pour autant exploser notre budget.

Pssst bénéficiez de 10% sur Booking en vous inscrivant via ce lien.

voyage_bali_25
voyage_bali_55
voyage_bali_38
voyage_bali_22

À Ubud aussi nous vivons au ralenti. Après tout ce sont les vacances ! Le matin, nous avons beau nous réveiller tôt, il fait très très chaud alors nous flânons au bord de la piscine. Bronzette, lecture et mots croisées pour moi. Ensuite nous partons en vadrouille, parfois à l’aveugle parfois avec une idée très précise de ce que nous voulons voir et visiter.

voyage_bali_06
voyage_bali_16
voyage_bali_54
voyage_bali_01

Un tour dans les rizières, beaucoup de visites de temples, se faire peur dans la Monkey Forest, flâner dans le petit-centre ville d’Ubud et négocier sec sur le marché, se trouver des petits restaurants typiques aux plats exotiques. Comme Kedai Bubuh où nous sommes allés à 2 reprise tant leur Bubur Ayam est un délice ! À goûter impérativement.

voyage_bali_17
voyage_bali_19
ubud
voyage_bali_42
voyage_bali_21
voyage_bali_36
voyage_bali_27

UBUD : JOUR 13 & 14

La veille de notre retour sur Paris nous avons une dernière fois changé d’endroit, surtout pour se rapprocher de l’aéroport. Nous pensions aussi bien sûr pouvoir découvrir une autre facette de Bali mais la météo en avait décidé autrement. Bye bye jolie piscine et plage pourtant au bout de la rue, pour ces 2 dernières journées ! L’orage et les averses diluviennes auront eu raison de nous, voulant sans doute nous pousser vers Paris …

À lire aussi : Où admirer le coucher du soleil sur les plages de Canggu et Mes 3 adresses favorites pour manger à Ubud

Ubud
CET ARTICLE T’A PLU ? ÉPINGLE-LE SUR PINTEREST POUR LE GARDER DANS TES FAVORIS
Previous Post
Next Post

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.